Catégories
communs économie favoris

Monnaie Libre Ğ1 : La monnaie que nous créons

La théorie

En 2010, Stéphane Laborde définit ce qu’il appelle la « Théorie Relative de la Monnaie » (TRM) dans un ouvrage du même nom. La dernière version (2017 au moment d’écrire cet article) de ce livre est disponible librement ici :
https://trm.creationmonetaire.info/
(des versions PDF et EPUB sont disponible en bas de page)

Cette théorie explique les fondamentaux à respecter pour qu’une monnaie puisse « rendre tout individu, quelque soit l’endroit ou l’époque où il naît, égal à tous les autres devant la création monétaire ». Pour cela, le principe de Dividende Universel (DU) est utilisé. Ce DU a vocation a être distribué de manière périodique à toute personne durant toute sa vie.

En pratique

Par la suite, une équipe de développeurs a repris ces concepts théoriques pour créer bénévolement une application informatique inspirée des travaux de Stéphane Laborde. Cette instance est basée sur les principe de la blockchain pour pouvoir supporter le passage à l’échelle afin de rendre la monnaie accessible à tous. La première monnaie libre est ainsi née le 8 mars 2017 et elle se nomme Ğ1 (qui se prononce « Jüne »).

Voici le site officiel de la monnaie, qui explique très bien son fonctionnement et son intérêt pour les citoyens :
https://monnaie-libre.fr/

La chaîne de confiance

Une précision cependant : pour éviter que n’importe qui produise de la monnaie sans limitation le système est basé sur une chaîne de confiance que l’on peut comparer à la « Toile de confiance » (ou “Web of trust”) des systèmes cryptographiques. Il faut donc se faire reconnaître en tant qu’individu pour se faire certifier par 5 utilisateurs de la monnaie. Cela permet ainsi d’éviter aux faux-monnayeurs de créer plusieurs comptes pour recevoir plus de monnaie.
Il est possible de voir une carte des utilisateurs certifiés ici :
https://duniter.fr/g1/#/app/wot/map

Personnellement je trouve que ce principe ralentit l’adoption de la monnaie tout en pouvant être une vulnérabilité dans le futur (qu’est-ce qui empêchera une personne de créer un compte, se faire certifier par 5 personnes, puis créer un autre compte et se faire certifier par 5 autres personnes ?). Mais en l’état, je ne parviens pas à imaginer de meilleur système qui garantisse une égalité pour tous.

A suivre

Un prochain article viendra probablement expliquer l’installation du logiciel Cesium afin d’aider les moins habiles avec les nouvelles technologies 😇

Note : et si comme moi vous voulez une explication plus accessible qu’avec des formules mathématiques, il existe une présentation « pour les enfants » ici :
http://cuckooland.free.fr/LaTrmPourLesEnfants.html
J’ai particulièrement aimé le chapitre 10 « Attraction vers la moyenne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *